Interview avec le Cabinet Clan, ayant démarré le 26/01/2014, à partir de 23:54 jusqu'à 02:56.


Baron Krokenstein : Bonsoir le Cabinet Clan ! Et merci d'avoir accepté cette interview.

Cabinet Clan : Merci à toi, mon poussin.


Présentation du Cabinet Clan


BK : Parlons d'abord un peu des membres du Cabinet Clan. Qui êtes-vous ? Combien êtes-vous ? De quelle ville, ou d'où, êtes-vous originaires ?

CC : Nous ne sommes pas réellement un groupe structuré. On regroupe différents types de personnes qui se sentent proches d'un même état d'esprit. On partage des idées, des goûts, des passions… Le noyau dur de tout ça est plutôt basé en France.


BK : Pourriez-vous présenter les 4 membres principaux du Cabinet par leurs noms de scène ?

CC : On a pas de titres respectifs, on ne met pas l'individu en avant, juste la collectivité.


BK : On retrouve pourtant les 4 mêmes sur chaque vidéo ? Sont-ils étudiants, musiciens amateurs ou professionnels ou bien étudiants et professionnels en vidéo et son ?

CC : C'est le côté bling-bling de la chose. La partie émergée de l'iceberg. Tous les membres ne sont pas d'accord, mais ça fait marrer la plupart d'entre eux…


BK : Et l'âge moyen des membres du Cabinet ?

CC : Dans notre groupe, y a des jeunes et y a des vieux. Si tu es majeur, je peux te proposer de venir au Cabinet pour une petite sauterie.


BK : Comment s'appellent les créatures de rêve qui apparaissent dans le clip Don't Fuck Cabinet à 4:17, 4:22 et 4:27 ? Et pour les femmes qui nous lisent, comment s'appelle l'éphèbe qui fait son apparition à 1:59 dans le second clip Bineka Butchery ?

CC : Hahaha ! Alors, les filles sont aussi des membres. On n'est pas contre la mixité. Le Noir s'appelle Saïd. On se bat contre le racisme aussi. En fait, dans le groupe, on est tous bisexuels.


BK : Ce sont les mêmes jeunes femmes qu'on entend faire les chœurs dans les refrains ?

CC : Pour certaines d'entre elles, oui. Tu aimerais en rencontrer une ? La Blonde ?

BK : Pourquoi pas ?

CC : 06 xx xx xx xx. Demande Natacha. (Aucune figurante dans les clips ne s'appelle Natacha, je suppose que les membres m'ont filé un numéro dans l'espoir que j'appelle. Soit pour jouer les « Natacha » et me faire marcher un peu, soit parce qu'il y a une Natacha dans l'entourage du Neyru Crew)

Créations et influences

BK : Passons maintenant à votre travail. Quelles sont vos influences ?

CC : On est énormément inspirés par les musiques de Disney et le travail de Booba (dans une certaine mesure). (Probablement une pique à l'encontre de leurs rivaux, très inspirés par le travail de Booba). Sinon, d'autres groupes comme les Puppetmastaz, Eminem ou encore les Svinkels. Y a aussi Don Choa, Cannibal Corpse et les musiques de Beethoven.


BK : Un peu de Stupeflip, peut-être ?

CC : On ne connaît pas. Ça doit être sympa ce qu'ils font.


BK : Curieux. J'étais pourtant certain de trouver des similitudes entre votre travail et le leur.

CC : Non, mais évidemment qu'on connaît le Stup Crou. On aime bien leur style, très texturé.


BK : Avez-vous créé d'autres morceaux ou albums ? Des projets sont-ils en cours de préparation ?

CC : En ce qui concerne les projets passés, il vaut mieux qu'ils restent dans l'oubli. D'autres projets sont en préparation, sans qu'on puisse t'en dévoiler davantage. On aime les surprises.


BK : Bien, je ferai la queue comme tout le monde. J'attendrai la surprise.

Le concept du Cabinet Clan

BK : Quelques questions sur le Cabinet Clan, appelé aussi le Cabinet du Docteur Gay. Pourquoi a-t-il été fondé ? Quel est le but véritable du Cabinet ?

CC : Le Docteur Gay, ça part du surnom du premier gars qui a fondé le crew. A la base, on n'a ni vraiment de but, ni de règles. C'était surtout sexuel. Ça a dérivé dans la politique, la religion, le psychisme, la musique, évidemment.


BK : Sexuel ? Comment tout a commencé, alors ?

CC : Attends, on va te faire un dessin.


4 minutes s'écoulent

Publication de ce beau dessin dédicacé

CC : Comme je te l'ai dit, je ne suis pas très en forme ce soir. Mais tu comprends l'idée ? T'aimes bien ?

BK : Cool ! Merci. Ça sera publié, évidemment.

CC : Ouais, faut diffuser la culture.


BK : Quel est le rôle du Docteur Gay ?

CC : Le Docteur Gay, c'est notre père spirituel, notre guide, t'as vu ?


BK : Ne craignez-vous pas que le Ku Klux Klan, ou d'autres organisations d'encagoulés (Union SM, La Cagoule, Syndicat des Bourreaux de France) ne portent plainte pour des violations de copyright ?

CC : Ouais pour le syndicat des bourreaux c'est un peu tendu entre eux et nous. Et voici une photo de nos vacances.

BK : Comment s'appelle le canard dans vos vidéos les plus récentes ? Quel est son rôle ?

CC : Là, tu nous fais plaisir ! Le canard s'appelle Svendsen. C'est la mascotte, le petit dernier de la famille.


BK : A-t-il fabriqué sa cagoule lui-même ou bien a-t-il été aidé ?

CC : C'est un canard. Tu veux que je te fasse un dessin ?


BK : Du même genre que le précédent ?

CC : Nan, mais j'ai la flemme… Pars du fait qu'un canard, ça ne sait pas coudre.


BK : Pas de souci. Jusqu'où iriez-vous pour servir les intérêts du Cabinet ?

CC : 35 cm dans une douche en prison.


BK : 35 cm ?

CC : Jette un œil au premier dessin. Sans déconner, on est prêt à aller loin ?

Premier Psaume, la révélation du Cabinet Clan et Antoine Daniel

BK : Alors… Parlons de la vidéo qui vous a fait le plus connaître : Premier Psaume. Comment l'idée vous est venue d'aller faire l'amour à l'entrée d'une résidence, à une voiture, aux éléments d'un jardin (arbres, caddies, etc.) puis à la chambre (lit, murs, fenêtre) ?

CC : Aha, c'est la maison du Neyru Crew. Leur squats, leurs maisons… Ils habitent là-bas, quoi. C'est « la Clinique », ils en parlent dans leurs vidéos. La chambre à la fin, c'est celle de Neyru. Tout ça est symbolique, tu vois ?


BK : « La Clinique » ? Le côté médical a un rapport avec les lettres Nu Rho Psi sur le seuil ?

CC : Nu Rho Psi, c'est un genre de confrérie. Les bonhommes se la jouent ricaine.


BK : Donc rien à voir avec la « National Honor Society in Neurosciences », fondée en 2006 ?

CC : Non. Rien en rapport avec de longues études.


BK : Quand la vidéo a-t-elle été tournée et mise en ligne ?

CC : Le 27 novembre 2012, à 5:15.


BK: Les objets en question étaient-ils consentants ? A qui appartient la voiture ?

CC : En tous cas, le caddie a kiffé. La voiture leur appartient. Tout cela était symbolique, comme on te l'a dit.


BK : Je suppose que la symbolique me renvoie à un concept proche du premier dessin ?

CC : Ouais.


BK : Faire l'amour à des murs est-elle une nouvelle forme de paraphilie ?

CC : Tiens, un peu de lecture. http://en.wikipedia.org/wiki/Object_sexuality Mais dans notre cas, ça n'a rien à voir. C'est une manière de marquer notre territoire.


BK : Connaissez-vous personnellement Antoine Daniel ? Est-ce l'un d'entre vous qui a proposé la vidéo Premier Psaume au visionnage ?

CC : Antoine Daniel, on ne le connaissait pas avant qu'il ne parle de nous. Ce sont des amis qui nous l'ont fait découvrir. Et grâce à lui, plus de deux millions de personnes ont vu la chambre de Neyru se faire violer. C'est sympa ! Mais on n'y peut rien, c'était pulsionnel.


BK : Et pour Deuxième Psaume ? La vie d'Antoine Daniel, comme la virginité de ses objets, sont-elles en danger ? La vidéo Deuxième Psaume est-elle un remerciement, un hommage de fan ou bien un avertissement ?

CC : La vie d'Antoine Daniel n'est pas menacée, rassure-toi. C'est une distinction, en fait.


BK : Est-ce que Richard (la peluche-chien d'Antoine Daniel), aurait quelque chose à craindre si vous le rencontriez ?

CC : Il a un bon petit cul, je pense.


BK : Que se passerait-il si Richard et Svendsen venaient à se rencontrer en terrain neutre ?

CC : Ils sont grands, ils font ce qu'ils veulent…

Les relations avec le Neyru Crew

BK :Que/Qui sont Lil N' Young Production, qu'on voit aussi bien mentionnés dans les vidéo du Cabinet Clan que celles du Neyru Crew ?

CC :Ah. Les sujets qui fâchent… Lil N' Young ont bossé avec les deux bords. Y a eu certains coup de putes et des histoires qui ne nous ont pas plus. Et on a décidé de partir. Du coup, on marche en solo maintenant et on peut s'épanouir pleinement dans notre style. Lil N' Young marchent avec les Neyru maintenant, c'est plus nos problèmes.


BK : Connaissez-vous personnellement les membres du Neyru Crew ? Comment les avez-vous rencontrés ?

CC : Ouais, on les as connus en étant plus jeunes. On s'est souvent confronté dans les sessions de clash de Doc BOQ, un genre de RAP Contenders (parenthèse à nos lecteurs, il s'agit de duels d'insultes rappées a capella, j'ai essayé de regarder un match, mais j'ai failli m'endormir devant : les amateurs de rap sauront mieux apprécier).


BK : Du clash, mais sur de la musique ou a cappella ?

CC :Du clash sur les instru de Lil N' Young. C'est un peu de là que tout est parti, on a été assez proches un moment puis y a eu de sales histoires… Entre autre, l'histoire des mamans.


BK : Il s'agit de vannes sur vos génitrices respectives ou bien c'est allé plus loin ?

CC : Demande-leur pour me faire plaisir. Je ne t'en dirai pas plus, à ce sujet.


BK : Par quel mot qualifieriez-vous vos rapports avec le Neyru Crew ?

CC : Panda. Non, plus sérieusement, prolapsus rectal.


BK : Y a-t-il eu réellement un rendez-vous donné à minuit au Neyru Crew ? Comment cela s'est-il passé ?

CC : Oui, c'est réellement arrivé. On est allé chez eux pour s'expliquer. Mais dans l'ensemble, ça aurait pu plus mal se passer. On essaie de ne plus se croiser, c'est mieux pour eux comme pour nous.


BK : S'expliquer sur quoi, par exemple ?

CC : Sur le fait qu'on ait tendrement fait l'amour à sa piaule et des histoires évoquées plus haut dont on ne parlera pas… Y a vraiment eu des altercations… On les a croisés près du McDo une fois, on a failli jouer aux auto-tamponneuse avec leur 106.


BK : Qu'on se comprenne bien, quand vous parlez de « jouer aux auto-tamponneuses », vous parlez encore de faire l'amour à des objets ou bien de collisions de véhicules ?

CC : Non, là il s'agit bien de collisions de véhicules.


BK : Ah ouais quand même…

CC : Ils ont envoyé un de nos types à l'hosto une fois. Ils sont tombés à cinq dessus. Deux côtes pétées.


BK : Ça va loin, quand même… Ces événements font partie des antécédents du clip FUCK Cabinet ?

CC : C'est un tout. Y a eu des choses avant, et des choses avant.


BK : Au-delà de vos relations tendues, que pensez-vous du travail de vos rivaux ?

CC : Que le vocodeur, c'est trop bien…


BK : Pourquoi MC Roux parle-t-il autant de caca ?

CC : C'est un roux, il mange son caca.

BK : Quand même, on a aussi un roux à Alt+F4 et il n'en est pas réduit à manger ses excréments.

CC : C'est vrai. (Pas d'amalgame : selon le Cabinet Clan, le cas de MC Roux qui mange son caca serait unique)


BK : A quoi fait référence Lil ZOZ quand il prétend que l'un d'entre vous a « pécho un martien » ?

CC : Alors, là. C'est une bonne question. Si t'as une réponse à ça, on la veut bien.

BK : Pourtant, j'ai bien pris le temps de visionner les plans avec les femmes sur votre clip. Je vous assure ne pas avoir trouvé de forme de vie non-humaine (sauf le canard).


BK : Les altercations verbales et physiques entre le Cabinet Clan et le Neyru Crew ne concernent-elles que les membres de chaque groupe ou bien des fans ont eu la mauvaise idée de suivre (en s'en prenant à des membres du groupes comme à d'autres fans) ?

CC : Jusqu'à là, rien de spécial.

BK : Croisons les doigts pour que ça ne dégénère pas plus, quand même.

CC : T'es mignon.


BK : Dans le cas où le Neyru Crew posterait à nouveau une vidéo de clash, envisageriez-vous de répondre ?

CC : Je pense qu'on s'est tout dit, d'un côté comme de l'autre. Mais ça serait à voir.


BK : Envisageriez-vous de « faire la paix » avec vos rivaux et de vous en tenir (ou de revenir) à une rivalité purement artistique, basée sur des clash ?

CC : Je n'en sais foutrement rien. Par contre, accélère un peu. Faut qu'on aille promener Svendsen.


BK : D'accord, il ne reste plus qu'une partie portant sur des questions diverses et ça sera fini. Avez-vous un message à laisser au Neyru Crew, par le biais d'Alt+F4 ?

CC : Fais leur un gros bisou de notre part.

Questions diverses

BK : Que pensez-vous des petits poneys, en général ? Et de leurs adorateurs, les Bronies ?

CC : C'est vraiment de la merde ta question, mais continue, ça me fais délirer. Pas d'avis sur les poneys sinon.


BK : Si vous aviez un ornithorynque, comment l'appelleriez-vous ? Aimeriez-vous être réincarnés en magasins d'outillage ?

CC : J'ai toujours rêvé d’être une boite à outils. Mais pour l'ornithorynque, tu me poses une colle, je vais y réfléchir. […] On a bien réfléchi, et on appellerait notre ornithorynque Zlatan.


BK : Êtes-vous apathéistes ou partisans du pastafarisme ? Que pensez-vous du grand complot pétro-judéo-illumino-canino-américano-équido-pharmaco-maçonno-homo-sino-reptilio-templio-communo-félino-sioniste ?

CC : Tu te défonces à quoi ? Sans déconner, ça à l'air sympa comme tout.


BK : Vénérez-vous Raptor Jesus ? Choisissez un nombre entre 3 et 19 ?

CC : On ne vénère pas Raptor Jesus, mais on le respecte. Humm… 4 !


BK : Pourquoi m'avoir donné rendez-vous à minuit ?

CC : Parce que minuit, c'est cool.


BK : Que pensez-vous du sexe avec les pandas ?

CC : C'est doux.


BK : Le christianisme, selon vous, est-il responsable de l'extinction des dinosaures ?

CC : Oui.


BK : Auriez-vous des recommandations à donner à Pablo, un lama péruvien de 7 ans et demi ?

CC : Oui (Mais ils n'ont pas dit lesquelles)


BK : Comptez-vous aussi me faire un gâteau pour mon anniversaire ?

CC : Bien sûr que t'auras le droit à une surprise pour ton anniv' !


BK : Vos startes préférés sont du types Plante, Feu ou Eau ?

CC : Plante ! Parce que les plantes, c'est sympa. (On suppose que comme les murs, elles se laissent faire)


BK : Pour finir, un petit mot à la rédaction d'Alt+F4 ?

CC : L'interview, c'était cool mon poulet. Des gros bisous à la rédaction.

BK : A la revoyure, alors !

CC : A la prochaine, mon chaton. Bye !